Affiche Swing !

Swing Time – Zadie Smith

Swing Time – Zadie Smith

Couverture Swing TimeLe 5e roman de Zadie Smith est – je dois l’avouer – le premier que je lis d’elle. Eh bien il était temps ! Je découvre enfin le style de cette auteure phare des lettres britanniques, qui nous fait faire le tour du monde en 450 pages bien rythmées (avec un tel titre, il le fallait). On y suit le parcours de deux jeunes filles qui, malgré des caractères bien opposés, se lient d’amitié dans le cours de danse qu’elles suivent ensemble. Mais cette relation fusionnelle est bancale dès le départ, et ne cessera de tanguer tout au long de leur adolescence, puis de leur vie d’adulte. En parallèle, la narratrice (moins douée que sa copine Tracey, mais aussi moins prétentieuse et névrosée) devient sur un malentendu l’assistante n°1 d’Aimee, star internationale de la pop. Pendant 10 ans, elle traversera le ciel en jet privé pour aller de concerts en enregistrements et interviews à ses côtés, oubliant presque de mener sa propre vie.

Si le fil directeur est l’amitié de Tracey et de la narratrice, j’estime que la richesse du roman vient surtout de la somme de toutes ses intrigues secondaires : le rôle de la femme dans le couple et la famille, le féminisme et la politique, l’identité métisse, l’action humanitaire, les préjugés occidentaux sur l’Afrique, la misère ordinaire, les mères célibataires, les « cités » qu’on abandonne à leur sort… J’en passe tant il y a de sujets de société savamment abordés au fil des pages. Le tout avec un grande justesse, notamment dans l’évocation des pensées contradictoires qui animent la narratrice. Enfin, on ne cachera pas (puisqu’on le comprend dès les premières pages), qu’une certaine tension règne dans cette (ces) histoire(s)… Le Happy End ne sera sans doute pas au programme !

Swing Time, de Zadie Smith (traduit de l’anglais par Emmanuelle et Phlippe Aronson), Gallimard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *