Pétrir la pâte

Il y a des livres qui laissent une empreinte indélébile dans nos mémoires, sans qu’on sache vraiment comment les raconter. Un autre monde, le nouveau roman d’Alfons Cervera publié par La Contre Allée, est de ceux-là. Et de mémoire, il est justement question, comme souvent chez cet auteur. Un autre monde ? Peut-être celui qui aurait pu exister si son père avait fait partie du clan des vainqueurs, si la guerre avait été remportée par son armée. « Ceux qui ont gagné la guerre n’ont pas bâti le temps de leur victoire sur l’illusion magique d’une métaphore » écrit l’auteur, en réponse à Faulkner. Des papiers, découvertsLire la suite

Voie désaffectée

D’emblée, l’écriture sensible et directe d’Ingrid Thobois vous agrippe. Des phrases presque froides qui ne s’embarrassent pas de mélo ou de pathos, mais qui vont droit au cœur. Ce court roman, le 5e de l’auteure (qui écrit aussi de la poésie et de la littérature pour la jeunesse) suit le chemin aussi bien physique que mental de Joaquim, photographe de guerre. Car ce jour-là, il doit se rendre pour la dernière fois dans l’appartement familial, à la demande de son défunt père, et renouer avec le drame dont l’endroit a été le théâtre des dizaines d’années auparavant. Le souvenir de sa sœur, omniprésent, celui aussiLire la suite

Troublant roman que celui de Conor O’Callaghan, qui saupoudre un soupçon de fantastique pour raconter des disparitions bien réelles. Quand sa mère, sa tante, puis son père disparaissent, la jeune fille n’a d’autre choix que d’aller demander de l’aide. Mais le lotissement dans lequel elle vivait jusqu’alors avec sa famille a déteint sur elle : recouverte d’inscriptions à l’encre, elle ignore même son propre prénom – il a été effacé par celui de sa mère. C’est qu’il se passait de drôles de choses dans cette maison témoin, au milieu de ces autres bâtiments jamais achevés… Pourquoi le prêtre qui recueille la gamine se met-il enLire la suite

Photo faille soufre

Concerto pour deux corps enflammés, allegro, furioso, mais jamais moderato, Ça raconte Sarah risque bien de vous entraîner dans une danse effrénée de laquelle vous ne sortirez pas indemne. Difficile d’échapper à cette passion dévorante, que la narratrice évoque du fin fond de sa retraite où elle s’est isolée après le passage de l’ouragan Sarah. Leur rencontre relève pourtant du plus grand des hasards, tout les oppose, Sarah est entière et exubérante alors que la narratrice vit de façon plutôt stable, discrète, seule avec sa fille. C’est la première fois, l’une comme l’autre, qu’elles sont attirées par une femme. Mais le désir va les surprendre,Lire la suite

soutiens-gorge sur un fil

Aaaaah l’amour… Depuis le temps que ça fait tourner le monde et les cœurs, on pourrait croire que tout a été écrit. Mais non ! C’est sans compter sur Philippe Annocque, qui révolutionne la romance épistolaire façon 2.0. Car c’est bien sur Facebook qu’Herbert va succomber à la tentation – pas tellement le bleu du logo, non, mais le bleu du soutien-gorge, là, en revanche… Démarre alors une relation érotique puis amoureuse (?) entre le narrateur et Coline, jeune femme devenue « amie » par le biais d’un autre « ami » en commun (ainsi va le monde du réseau social). Mais derrière ces échanges de plus en plusLire la suite

Affiche Swing !

Le 5e roman de Zadie Smith est – je dois l’avouer – le premier que je lis d’elle. Eh bien il était temps ! Je découvre enfin le style de cette auteure phare des lettres britanniques, qui nous fait faire le tour du monde en 450 pages bien rythmées (avec un tel titre, il le fallait). On y suit le parcours de deux jeunes filles qui, malgré des caractères bien opposés, se lient d’amitié dans le cours de danse qu’elles suivent ensemble. Mais cette relation fusionnelle est bancale dès le départ, et ne cessera de tanguer tout au long de leur adolescence, puis de leurLire la suite

L’été est là, et avec lui les incontournables conseils de vos libraires pour vous aider à sélectionner vos compagnons de route. A défaut de pouvoir vous accompagner au milieu des livres, je prends le temps de vous parler de quelques coups de cœur, que vous pourrez vous procurer chez mes confrères et consœurs indépendant.e.s de la métropole en attendant l’ouverture de La chouette librairie !                            Et bien sûr les deux textes déjà cités par ici ! N’hésitez pas à faire part de vos commentaires ou à parler de vos propres recommandations. Bonne lecture…  Lire la suite