Troublant roman que celui de Conor O’Callaghan, qui saupoudre un soupçon de fantastique pour raconter des disparitions bien réelles. Quand sa mère, sa tante, puis son père disparaissent, la jeune fille n’a d’autre choix que d’aller demander de l’aide. Mais le lotissement dans lequel elle vivait jusqu’alors avec sa famille a déteint sur elle : recouverte d’inscriptions à l’encre, elle ignore même son propre prénom – il a été effacé par celui de sa mère. C’est qu’il se passait de drôles de choses dans cette maison témoin, au milieu de ces autres bâtiments jamais achevés… Pourquoi le prêtre qui recueille la gamine se met-il enLire la suite